Actualités

Cérémonie des vœux à la population

Retrouvez ci-dessous le discours de M. le Maire lors de la cérémonie des vœux à la population lundi 23 janvier à 19h à la Halle Piquot :

« Mesdames et Messieurs, Chères Léguevinoises, chers Léguevinois,
Si vous me le permettez, chers amis,
Soyez les bienvenus dans notre belle Halle PIQUOT pour la première cérémonie des vœux à la population, enfin, en présentiel !

Nous saluons les personnalités qui nous font l’honneur d’être présentes ce soir :
Le Lieutenant-colonel Nicolas CHARRIER, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Mirail, dont fait partie la brigade de Léguevin, avec à sa tête le Major Thierry SOULAT ; le colonel Patrick MOREAU, des sapeurs-pompiers du SDIS 31 ; M. Jacques DAHAN délégué du procureur de la République ; Didier LAFFONT, Conseiller Départemental du Canton de Léguevin qui représente le président Sébastien VINCINI ; Madame MIQUEL, de la Chambre de commerce et de l’industrie.

Merci à toutes et tous de votre présence.
J’ai certainement oublié des personnes, j’espère qu’elles ne m’en voudront pas.

Quel plaisir de nous retrouver si nombreux ce soir ! Nous avons bien sûr une pensée pour toutes celles et tous ceux qui n’ont peut-être pas le cœur ou la possibilité d’être avec nous.

Le début d’année est l’occasion de faire des remerciements. Avec l’équipe Municipale qui m’entoure, nous tenons tout d’abord à témoigner notre profond respect et notre reconnaissance aux personnels soignants de santé et de secours, aux forces de sécurité et à toutes les forces vives qui œuvrent pour la paix et la solidarité.
Oui, merci. Merci à toutes ces femmes et à tous ces hommes engagés à titre professionnel, bénévole ou volontaire.

Nous voulons évidemment remercier les agents de tous les services de la Ville et du CCAS qui agissent au quotidien pour vous assurer un service public de qualité.
Permettez-moi aussi de saluer les agents de l’intercommunalité.

Léguevin a de la chance.
Elle bénéficie d’un riche tissu associatif, dans tous les domaines. Merci aux bénévoles de nos associations léguevinoises pour leur formidable engagement et leur investissement. J’en aperçois parmi nous dans la salle. Vous contribuez énormément à la vie locale de notre commune. Alors vraiment merci, merci, merci du fond du cœur.

Merci aux commerçants, aux artisans et aux professionnels de notre commune qui participent aussi à la vie locale, notamment économique et sociale.
Merci bien sûr aux directrices, aux directeurs, aux enseignantes, aux enseignants de nos écoles communales et à tous les acteurs éducatifs et sociaux.

Merci à nos partenaires et en premier lieu, permettez-moi de remercier le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
Nous avons, avec nos deux conseillers départementaux du canton de Léguevin, Véronique VOLTO et Didier LAFFONT, tissé des liens, dans l’intérêt de Léguevin, dans l’intérêt de notre belle commune et je sais pouvoir compter sur leur soutien.
Merci cher Didier, pour ta disponibilité, ta réactivité et merci pour ta présence ce soir à nos côtés.

2022 a été difficile. Crise sanitaire et ses conséquences, retour de la guerre sur le continent européen, crise énergétique, crise climatique, crise inflationniste et donc crise économique et sociale.
Léguevinoises et Léguevinois, nous subissons cette accumulation de crises et c’est dans ce contexte que les élus doivent faire des choix, en responsabilité et pour l’intérêt général. Oui, les collectivités locales subissent aussi ces crises et nous devons y faire face.

Croyez bien qu’il nous serait beaucoup plus agréable de faire plaisir à tout le monde et de répondre oui à tout ce que l’on nous demande. En temps normal, ce n’est pas possible, chacun peut imaginer qu’à présent ça l’est encore moins car l’argent ne tombe hélas pas du ciel.
L’argent de la Mairie, il est bon de le rappeler, c’est celui des léguevinois issu majoritaires de vos impôts. Alors il n’y a pas de secret : soit on accepte qu’on ne puisse pas tout faire ou tout, tout de suite, soit on doit nécessairement augmenter le taux d’imposition communal, ce que nous ne voulons pas.
C’est arithmétique, c’est le principe de réalité dont chacun doit prendre conscience.

C’est ainsi que dans le contexte de crises multiples que je viens d’évoquer, nous préparons le budget 2023 et que nous retravaillons le plan pluriannuel d’investissement et le phasage des projets. Je le dis très clairement, compte tenu de la nouvelle donne économique et financière, nous ne pourrons pas tout faire tout de suite.
Alors, bien sûr, enthousiastes que nous sommes, nous voudrions aller plus vite, mais les crises inattendues nous obligent à revoir nos ambitions et à prioriser nos actions.
La vie est ainsi faite, il y a ce que l’on veut, et puis, il y a ce que l’on peut. Nous sommes vos élus et nous vous devons un discours de vérité et de transparence. Mais je veux aussi vous rassurer, ce n’est pas parce que l’on priorise que l’on renonce.
La raison et la responsabilité appellent tout simplement la temporalité.
Notre calendrier n’est donc pas électoral, notre calendrier est responsable, notre calendrier est prévoyant, il est structurel, il est pragmatique.

Mon ton est grave, mais mon ton est aussi optimiste car je crois véritablement en notre capacité collective de relever de beaux défis.
Nous voulions redonner à Léguevin un nouvel élan ? Grâce à nous tous, habitants, associations, commerçants, Municipalité, nous y sommes parvenus. Qui peut encore dire que Léguevin est une ville dortoir ?

Quelques faits marquants en 2022 :
Outre les événements habituels, nous avons organisé en 2022 le premier Salon du Livre, le premier Trail, la première Fête du Sport, le premier Salon du Bien Vieillir pour nos aînés et nos futurs aînés, le premier Festi’Jeunes, la Journée de la Femme, la Chasse aux Bonbons pour Halloween, Lég’été, les Journées du Patrimoine, la Fête de la Nature, Octobre Rose, Culture Ô Marché, les Spectacles pour la Petite Enfance et bien sûr, le Marché de Noël Nocturne et la Halle Illuminée. Oui mes chers amis notre ville bouge, notre ville est dynamique, notre ville est attractive. Soyons-en fiers.

2022 a été aussi une année d’investissements. Je ne vais pas citer ici tous les travaux, mais au moins, permettez-moi quelques un :
Pour nos enfants, notamment l’extension de l’école Madeleine Brès, le développement informatique dans les écoles, la réfection des sols souples à la crèche Bulle d’éveil, les jeux extérieurs à l’école Jean de la Fontaine ;
Pour nos collégiens et nos sportifs, notamment les basketteurs, la nécessaire réfection totale du sol du gymnase des Pins Verts ;
Pour les piétons et les cyclistes, la sécurisation routière de l’intersection de la route de La Salvetat et du chemin de Castelnouvel, l’installation des racks à vélos ;
Pour votre sécurité, les radars pédagogiques ;
Pour l’accessibilité, la réfection des trottoirs rue des Landes et rue du Roussillon ;
Pour votre santé, les défibrillateurs en extérieur.
Une liste évidemment non exhaustive.

L’acquisition du 4 et 6, rue du Languedoc. Pourquoi nous l’avons fait ?
Pas pour jeter de l’argent par les fenêtres, comme peuvent le dire ceux qui sont dans la critique permanente. Non, nous avons saisi ces opportunités dans le cadre d’une ambition pour le réaménagement du Centre-ville, avec notamment de nouveaux commerces et services plébiscités par les habitants.
2022 a permis aussi de faire un certain nombre d’études techniques, juridiques, financières. Si certains nous le reprochent, elles sont pourtant nécessaires pour nous permettre d’arbitrer et de concrétiser une vision en actions.
En 2022, nous avons aussi lancé notre plan de sobriété énergétique communal visant à atteindre cinq objectifs :
– Réduire la consommation énergétique des bâtiments publics
– Réduire la consommation énergétique de l’éclairage public
– Favoriser le développement des énergies renouvelables
– Réduire la consommation d’énergie à l’occasion des déplacements
– Accompagner les administrés dans la sobriété énergétique.

En 2023, mes chers amis, nous poursuivons aussi notre politique d’investissements dans les bâtiments communaux : mise aux normes et maintenance nécessaire des équipements publics.
En 2023 nous poursuivons, avec vous, grâce à vous, notre élan pour que Léguevin soit une ville où il fait bon vivre.

2023 sera aussi l’année de la modification du Plan local d’urbanisme, le PLU, pour notamment revoir les orientations d’aménagement de la zone dite de Castelnouvel où je le rappelle, 1200 logements étaient prévus par la précédente Municipalité et que nous nous étions engagés à stopper et à repenser.
Mais également les orientations d’aménagement de la zone dite du Mulatié où, je le rappelle, l’installation des entrepôts logistiques de Carrefour était prévue par la précédente Municipalité et que nous nous étions également engagés à stopper et à repenser.

Alors pour Castelnouvel, grâce au regard citoyen des membres du CLC, le Comité Léguevinois consultatif que je remercie, j’en vois certains présents dans la salle et bien, nous avons demandé aux aménageurs des modifications notables, notamment en matière de type d’habitat, de mobilité et de création d’espaces verts et de partage. Une présentation publique sera organisée au premier trimestre 2023.

Pour le Mulatié, nous travaillons activement avec les services de l’intercommunalité et de l’État, les aménageurs mais également nos voisins de Pibrac pour à la fois respecter la loi climat et résilience qui impose la maîtrise de l’artificialisation des sols, et à la fois pour que notre commune bénéficie d’un développement économique cohérent et qui nous permette d’atteindre notre objectif : le triptyque habiter, travailler, consommer sur notre territoire.

En 2023, nous poursuivrons le développement maîtrisé que nous avons initié pour que Léguevin reste une ville à la campagne.

En 2023, nous inaugurerons les nouvelles tribunes du rugby.

En 2023, nous débuterons les travaux de pistes cyclables sur la route de Toulouse pour rejoindre celles de l’Escalette à Pibrac.

En 2023, nous inaugurerons l’extension de l’école de Madeleine Brès et les nouveaux bâtiments qui remplaceront les préfabriqués de l’école maternelle des Gachots.

En 2023, nous poursuivrons notre politique d’accompagnement de la population à toutes les étapes de la vie, de la petite enfance au grand âge.

En 2023, nous déciderons, avec vous, du devenir phasé de notre Centre-ville, pour qu’il soit plus attractif, plus commerçant, plus vert. Et c’est donc sous le signe de l’implication citoyenne qu’avec mon équipe municipale, nous souhaitons placer cette nouvelle année. Car c’est avec vous que nous construisons ce que sera le Léguevin de demain.

Mesdames et Messieurs, chères Léguevinoises, chers Léguevinois, chers amis, entamons 2023 avec optimisme et avec énergie. Nous sommes avec vous, nous sommes vous et ça nous ne l’oublions pas !
Je vous rappelle d’ailleurs que nous sommes vos élus de proximité, à votre écoute.
N’hésitez pas à nous contacter et n’hésitez pas à venir à la permanence le premier dimanche de chaque mois sur le marché.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, au nom de la Municipalité, des agents et des élus, une belle et heureuse année 2023.

Merci à toutes et tous. »